Magnetic Island

Aujourd’hui, je vous invite à une petite virée au pays des kangourous et des koalas près de Magnetic Island en compagnie de Cyan, un ado de 16 ans qui ne va pas très bien dans sa tête (jusque là tout est normal !).

IMG_20170825_141554 (2)

L’histoire

L’histoire se déroule en Australie, Cyan un jeune garçon de 16 ans semble accumuler la malchance et le malheur. Rien ne va plus pour lui depuis que sa sœur jumelle a mystérieusement disparu il y a quatre ans sur Magnetic Island. Ses parents se sont séparés, chacun refaisant sa vie difficilement, son grand-père se drogue et accumule les conquêtes féminines. Pour achever l’ensemble, Divine, sa sœur aînée, la seule personne réellement proche de lui dans la famille, disparaît sans laisser de traces et personne ne semble vraiment s’en inquiéter. Cyan décide alors de partir à sa recherche et va faire de surprenantes découvertes.

Mon avis

Selon la légende, les compas du Capitaine Cook auraient déraillé en passant au large de Magnetic Island. Dans ce roman, c’est Cyan qui déraille et perd ses repères à proximité de cette île, origine de tous ses malheurs. Le roman nous plonge en plein chaos familial. Le jeune garçon n’est pas en forme, il est à la limite de la dépression et développe un fort penchant pour l’alcool. Toute famille a ses secrets et on comprend vite que dans celle-là il y a de gros problèmes. On est rapidement est amené à faire de nombreuses suppositions pour percer les mystères de cette histoire.

L’enquête sur la disparition de Divine n’est qu’un prétexte dans ce roman. Le véritable sujet c’est le cheminement personnel de Cyan. Fabrice Colin nous invite dans la tête d’un ado mal dans sa peau, perturbé et laissé à l’abandon. Il ne fait pas de concession à son héros qui se montre dépressif, violent, grossier et alcoolique. La seule issue possible pour lui pour s’en sortir et progresser est de se relever et d’accepter qui il est. Jusqu’à la fin du roman, nous faisons des découvertes pour éclaircir l’histoire de la famille, mais je dois confesser une certaine déception lorsque j’ai compris une partie du mystère au milieu du livre. Certains personnages secondaires se montrent très attachants et humains dans leur relation avec Cyan, ces personnages dont la vie n’est pas idéale ou facile sont des ancrages pour le garçon dans une réalité difficile à supporter.

Pour conclure, Magnetic Island est un bon roman psychologique, qui tient ses promesses en matière de suspense et de mystère, la fin est très surprenante et inattendue. Même si la collection s’adresse à des jeunes de 13 ans et plus, je le conseillerai davantage aux lycéens.

Magnetic Island de Fabrice Colin chez Albin Michel.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s