littérature française

Portrait de Mounet-Sully

Cette année, j’étudie avec mes élèves La Belle et la Bête de Jean Cocteau. Quel bonheur de continuer mon immersion dans le monde du poète en découvrant Le Portrait de Mounet-Sully !

Portrait de Mounet-Sully de Jean Cocteau

Portrait de Mounet-Sully de Jean Cocteau

(suite…)

L’Elixir d’oubli

Après Les Enchantements d’Ambremer, j’ai continué ma découverte du Paris des Merveilles de Pierre Pevel avec le tome 2 : L’Elixir d’oubli.

L’histoire

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons nous deux héros, le mage Hyppolite Griffon et la fée aventurière Isabel De Saint-Gil. Ensemble, ils vont mener une enquête sur le meurtre mystérieux d’un antiquaire dont le principal suspect est un mage noir. Cette histoire prend racine de nombreuses années auparavant, au temps de la Régence, lorsque l’Outre Monde était encore caché aux humains.

L'Elixir d'oubli de Pierre Pevel

L’Elixir d’oubli de Pierre Pevel

Mon avis

J’avais reproché au premier tome une certaine lenteur au démarrage. Ici, tout s’enchaîne, on connaît nos héros, on connaît le Paris des Merveilles et on plonge directement dans l’action. Nous découvrons le passé d’Isabel et Hyppolite, un duo toujours aussi efficace, drôle et attachant. Pierre Pevel joue avec ses lecteurs en interrompant l’histoire à un point culminant pour les faire plonger dans le passé et découvrir les débuts de la relation des deux héros . L’auteur soigne aussi beaucoup ses personnages, que ce soit les adorables minimets ou les terribles dragons. C’est efficace, c’est bien écrit, on ne s’ennuie pas, on rit aussi parfois. J’adore !

L’Elixir d’oubli de Pierre Pevel chez Bragelonne

Journal d’un vampire en pyjama

Je n’aime pas les livres témoignages, je n’aime pas les livres qui parlent de maladies, je ne suis pas particulièrement attirée par les livres qui ont reçu des prix. Mais j’aime ce qu’écrit Mathias Malzieu, alors exceptionnellement j’ai lu un livre qui a première vue n’est pas fait pour moi…

Journal d'un vampire en pyjama

Journal d’un vampire en pyjama

L’histoire

Mathias Malzieu, auteur et chanteur du groupe Dionysos, raconte son combat contre la maladie, son attente de greffe et son quotidien de « vampire » qui survit grâce aux transfusions. Il se découvre tout à coup fragile, l’hyperactif doit s’arrêter et la mort, qui prend l’apparence de la superbe Dame Oclès, vient lui tenir compagnie et  tente de l’attirer dans ses filets. (suite…)

Un ogre en cavale

Je vous avez parlé du Septième Guerrier mage de Paul Beorn. J’ai continué ma découverte de cet auteur en me plongeant dans son dernier roman jeunesse Un ogre en cavale.

Un ogre en cavale

Un ogre en cavale. Illustration de Noémie Chevalier

L’histoire

Jeanne est une ado qui ne va pas bien. Un petit peu différente, perdue dans un monde de rêves où la magie, les héros de roman et les créatures fantastiques sont réels, elle a du mal à se sentir bien avec les autres. Au début du livre, elle est hospitalisée à cause d’un mal mystérieux. Au moment où tout espoir de sauver Jeanne est perdu, un ogre surgit dans la chambre de la jeune fille, lui dévore le cœur et poursuit sa route en dévastant tout sur son passage. (suite…)

Les Enchantements d’Ambremer

Les enchantements d’Ambremer est le premier tome d’une trilogie de Pierre Pevel : Le Paris des Merveilles. J’ai craqué en voyant les jolies couvertures de ces livres. Il ne me restait qu’à découvrir l’histoire…

Les Enchantements d'Ambremer de Pierre Pevel

Les Enchantements d’Ambremer de Pierre Pevel

L’histoire

L’histoire nous plonge dans Paris au début du XXe siècle, mais ce Paris baigne dans la magie, les chats ont des ailes et la tour Eiffel est en bois blanc. Nous suivons les aventures du mage Griffont et d’une aventurière, Isabel de Saint-Gil. Ils se trouvent entraîner dans une enquête où les meurtres se succèdent, se font attaquer par des gargouilles sanguinaires et essaient de dénouer un mystère de plusieurs siècles.

Mon avis

J’aime cette ambiance début de siècle où se mêlent magie et mystère ! Les personnages sont savoureux, Isabel de Saint-Gil est un personnage très attachant malgré ses défauts et ses acolytes sont hauts en couleur !

Le petit bémol, serait peut-être que l’histoire met un peu de temps à démarrer, mais on oublie vite les lenteurs du débuts pour  plonger dans l’intrigue où les événements s’enchaînent rapidement. L’enquête mêle plusieurs intrigues secondaires et nous fait voyager dans des mondes incroyables, l’Outre-Monde et surtout l’Onirie, le pays des rêves. Vous l’aurez compris : la lecture du deuxième tome s’impose.

J’ai failli oublier de vous parler d’Azincourt ! Quel chat ailé magnifique, doué de parole, à l’esprit affûté, qui dort sur les livres pour les voir en rêve. Je soupçonne  Monsieur Pevel d’avoir découvert pourquoi mes gros matous s’endorment toujours dans ma bibliothèque…

 

Le plus petit baiser jamais recensé

J’ai découvert Mathias Malzieu écrivain en lisant le très beau roman La Mécanique du coeur. J’ai trouvé chez un bouquiniste Le plus petit baiser jamais recensé. Un titre tout en légèreté et en douceur qui m’a tout de suite plu.

L'arbre aux livres, le plus petit baiser jamais recensé

L’arbre aux livres, le plus petit baiser jamais recensé

L’histoire

Dans un monde fantastique où l’on peut faire pousser un arbre à harmonica, un inventeur qui a perdu la « guerre mondiale de l’amour » retrouve l’espoir  grâce à une jeune fille qui a disparu suite à leur premier baiser, le plus petit baiser jamais recensé. Il va mener l’enquête pour retrouver cette mystérieuse fille invisible.

Mon avis

Ce petit livre se savoure comme une pâtisserie : il est poétique, empli de rêves et d’histoires extraordinaires. Il faut accepter de perdre pied avec la réalité et de se laisser porter par les aventures de ce jeune inventeur et de ses amis extraordinaires (l’enquêteur Gaspard Neige et son perroquet un tantinet lubrique).

Il est question d’amour dans ce livre, l’amour qui fait mal, celui qui fait du bien, celui qui ne mourra jamais et celui qui répare, d’amour maladroit (« Et même en l’aimant à l’envers, je ne parvenais pas à la détester »). Les plus romantiques d’entre nous apprécieront le recueil de sparadramours , petits poèmes d’amour à déposer partout .

Une petite lecture qui fait du bien !

Le Septième guerrier-mage

Voilà un bon moment que je ne m’étais pas plongée dans de la fantasy pour adulte. Le fil de mes lectures m’a menée au Septième guerrier-mage de Paul Beorn. J’ai découvert cet auteur grâce au roman 14-14 qu’il a écrit avec Silène Edgar. Le livre m’a plu, alors je me suis penchée sur les livres de cet auteur qui écrit aussi pour les grands (enfants ?) que nous sommes.

9782352948377_org

Paul Beorn, le Septième Guerrier-mage

L’histoire

Le monde du Septième guerrier-mage ne nous fait pas rêver, c’est un monde de guerre et de désolation où chacun tente de survivre et de s’en tirer le mieux qu’il peut. Inutile de préciser que le petit paysan, l’enfant et la jeune fille innocente ne sont pas ceux qui s’en sortent le mieux !
Jal, notre héros, fait son bonhomme de chemin dans l’armée qu’il a rejoint, non par choix mais par nécessité. Il a un lourd passé, il a perdu une partie de sa mémoire et il est hanté par la voix d’un mystérieux maître.
Notre héros n’a rien d’un héros, il est déserteur, voleur, pilleur de reliques, il n’est pas très poli et a un fort penchant pour les jeunes filles, mais ma foi il est plutôt sympathique ! Le hasard va mettre sur sa route une communauté villageoise épargnée jusqu’à maintenant par les ravages de la guerre. Il va alors s’engager à les défendre (un peu forcé). Il va nouer des liens avec les gens qui vont croiser son chemin et découvrir peu à peu qui il est vraiment.

Mon avis

J’ai beaucoup apprécié les aventures de Jal et de ses compagnons. Le livre ne manque pas d’humour, certaines scènes sont drôles et l’auteur ne ménage pas son héros qui a son lot de situations cocasses. L’intérêt du livre repose sur la découverte et le déploiement des pouvoirs de Jal et surtout sur la composition de son cercle qui le soutient. Les personnages sont très humains, avec leurs fêlures et leurs faiblesses, ils sont capables de se surpasser et de devenir des fauves lorsque la peur ou leur survie en dépend. Les aventures s’enchaînent et je ne me suis pas ennuyée en lisant ce roman que l’on a du mal à poser.

Quelqu’un qui connaissait bien Jal m’a demandé d’être indulgente avec lui car il a eu une enfance difficile. Personnellement, je trouve que ce jeune homme s’en sort plutôt bien, pour le plus grand plaisir des lecteurs !

Le Septième guerrier-mage de Paul Beorn chez Bragelonne

Chatbot le robot

Il m’est arrivé une chose extraordinaire : pour une fois, j’ai été sélectionnée par Babelio pour recevoir un livre et faire une critique. Merci donc à Babelio et aux éditions PUF pour ce livre !

chatbot

L’histoire

Un chatbot est programmé pour devenir un philosophe : raisonnement, savoir et méthode ont été intégrés par cette machine qui va devoir affronter les quatre questions  posées par un jury de spécialistes. A l’issu de ce grand oral, ce jury décidera si une machine peut-être un philosophe.

Mon avis

Pour commencer, je dois avouer que ce livre ne m’aurait pas particulièrement attirée sur les rayons d’une librairie. Un drame philosophique : voilà qui aurait tendance à me faire fuir ! Mais, finalement, le sujet m’a interpellée, je suis même allée faire un tour sur Wikipedia pour savoir plus précisément ce qu’était un chatbot ou agent conversationnel. Ensuite, je me suis tranquillement installée pour lire ce livre qui allait certainement me demander une réflexion intense. Et bien, j’ai été agréablement surprise par l’abord simple de ce livre. On suit aisément les réflexion du chatbot et des membres du jury et on s’interroge sur la relation de l’homme et la machine. Néanmoins, je dois avouer que ce livre me laisse un peu sur ma faim, j’ai un peu l’impression que le sujet est juste effleuré. Arrivée à la dernière page, je me suis surprise à en vouloir un peu plus, car au final, l’auteur pose juste les bases d’une réflexion que le lecteur peut mener plus loin s’il le désire.

Chatbot le robot de Pascal Chabot chez PUF

Tartes aux pommes et fin du monde

Tartes au pommes et fin du monde fait partie de ce que j’appelle mes « romans apéritifs », des petits romans détente que je choisis de lire entre deux grosses lectures.

Tartes aux pommes et fin du monde

Tartes aux pommes et fin du monde

L’histoire

Un jeune homme en pleine dépression nous raconte ses souvenirs d’enfance, d’adolescence et de jeune adulte. Il est question de chien avec des ailes, de maquereaux, de maquettes d’avions et de flingue substitut de petite amie. Il est aussi question de ce qui peut nous donner envie de continuer quand plus rien ne va.

Mon avis

Ce petit livre se lit avec plaisir, le style est simple et frais avec un brin d’humour et de poésie. J’ai aimé le souvenir récurrent du chien, sorte de repère dans les réflexions du héros. Toutefois, ce jeune homme m’a semblé étranger, je me sentais très éloignée de ce personnage qui baisse les bras d’une manière peut-être trop détachée, sans lutte apparente. Parfois, il semble regarder le monde de l’extérieur. Un petit roman agréable qui parle de choses graves (suicide, divorce, chômage) tout en légèreté.

Si vous souhaitez découvrir un peu plus l’auteur et ses textes, vous pouvez visiter son blog La méduse et le renard

Tartes aux pommes et fin du monde de Guillaume Siaudeau chez Pocket