Agatha et sa mystérieuse affaire de Styles

Agatha Christie
Agatha Christie

Me voilà replongée dans le monde d’Agatha Christie. J’avais abandonné les énigmes de la romancière voilà bien des années. Mais Kenneth Brannagh et son Crime de l’Orient Express m’ont décidé à relire et redécouvrir les enquêtes d’Agatha et de chasser les différences entre le Poirot du livre et la version ciné 2018.

Je n’allais pas me lancer dans le Crime de l’Orient-Express, après avoir vu le film, ça aurait fait beaucoup. Non, je suis allée fouiner dans la genèse du personnage, dans le manoir de Styles.

L’histoire

Par un heureux hasard, le capitaine Hastings, invité à Styles, retrouve un vieil ami belge, le célèbre détective Hercule Poirot. Peu de temps après, Mme Inglethorp qui règne sur Styles est mystérieusement empoisonnée. Tout le monde s’accorde pour accuser le nouvel époux de la victime et les preuves s’accumulent contre lui. Poirot, aidé de Hastings, décide de mener l’enquête.

Mon avis

la-mysterieuse-affaire-de-styles-mr-brownLa mystérieuse affaire de Styles est le premier roman d’Agatha Christie, mais on y trouve déjà les personnages chers aux amateurs : Hercule Poirot, naturellement,  mais aussi le Capitaine Hastings, narrateur de l’histoire et l’inspecteur Japp. Tout est donc en place pour passer un bon moment d’enquête anglaise. Nous sommes à la campagne, dans un manoir, avec une famille et un entourage aux milles secrets et surtout un meurtre à élucider.

Le personnage d’Hercule Poirot est déjà bien planté : il est exaspérant par ses manies et son goût du mystère et je plaignais souvent le pauvre Hastings de devoir le supporter ! Comme dans beaucoup de romans de la romancière, il y a une galerie de personnages très pittoresques au passé douteux et aux secrets nombreux. Dans cette enquête, Agatha Christie aime nous perdre dans de nombreuses fausses pistes, j’ai toutefois trouvé quelques longueurs dans le récit . Ce premier roman met en place la tradition de la scène finale où Poirot révèle la solution (on la devrait à l’éditeur de la romancière qui aurait demandé à Agatha une fin différente).

Pour conclure, j’ai passé un bon moment avec cette enquête classique à l’atmosphère très anglaise, lue dans la collection Agatha Christie de chez France Loisirs, dont les illustrations de couverture sont très réussies.

Publicités